kombucha.durable@free.fr

Particulier

Pour s'en sortir des boissons de l'industrie alimentaire qui donnent soif.

Produire son Kombucha à la maison de façon durable, boisson vivante probiotique et détoxifiante. Pour s'en sortir des boisons de l'industrie alimentaire qui donnent soif, couteuses et productrices de déchets et de troubles de la santé (obésité, diabète... etc.). Une amie m'a donné une « mère » de Kombucha pour commencer ma production à la maison, depuis je ne peux plus m'en passer, c'est comme un animal de compagnie ou comme une culture d'un jardin à la maison. Pour t'initier je te recommande ce site http://www.cfaitmaison.com/kombucha/kombucha-intro.html qui explique tout en détail, mais il est bon de visiter d'autres sites (que tu trouveras à l'aide de ton moteur de recherche préféré) pour avoir d'autres points de vue complémentaires. Le point le plus important : Jamais de métal en contact avec la mère de kombucha ou avec la boisson pendant et après la production, attention aux matériaux contenant du métal comme le Cristal (plomb) ou le Grès glacé au plomb Ma recette et mes pratiques : 1 - Faire bouillir de l'eau. 2 - Verser l'eau bouillante sur du thé (vert) avec 70 grammes de sucre par litre, pour du sucre de canne, le faire infuser avec le thé pour tuer les impuretés. 3 - Laisser refroidir à température ambiante. 4 - Quand le thé sucré (base nutritive) est refroidit, enlever la mère de Kombucha de la précédente production et la poser dans une assiette ou un bol. 5 - Prélever la production terminée en conservant les 10 % (voir exemple en bas) qui serviront à la prochaine production, et la mettre en bouteille et éventuellement au frais, ou bien acheter du Kombucha au rayon frais (vivant) pour commencer une production (première fois ou transport en vacances). 6 - Verser les 10 % au fond du récipient (pas en métal) puis le thé sucré refroidit (filtré si le thé est en vrac) - Nettoyer (ou pas si elle n'est pas moisie) la mère avec du vinaigre de cidre, la rincer, l'éponger et la reposer à l'oeuvre (dans le bon sens) sur la base nutritive. Partir longtemps en vacances, plusieurs solutions : - Laisser une « mère » de Kombucha à la maison pour la retrouver en rentrant, elle peut rester plusieurs semaines sur sa base nutritive, elle continuera à travailler et la boisson deviendra très acide, il est possible de l'utiliser ensuite comme vinaigre. - Emporter la « mère » de Kombucha, la galette seule, et acheter de la boisson Kombucha sur le lieu de vacances dans une boutique bio pour relancer une nouvelle production. - Emporter la « mère » de Kombucha et de la boisson, mais cette dernière dégageant du gaz est très difficile à contenir dans un récipient secoué dans des bagages ; solution : un peu de boisson dans une grande bouteille en plastique épais, percée en haut pour ne pas être sous pression, et tenue toujours verticale, le bagage la contenant devra être surveillé. Particularités personnelles : j'utilise un seau de 5 litres (de crème fraiche) vide en plastique, récupéré chez un fromager à la fin du marché (sans le couvercle inutile), j'ai enlevé l'anse qui aurait gêné pour la pose de la gaze (tissu). Pour couvrir le seau, j'utilise de la gaze de lin naturel achetée dans une boutique de tissu en bas du Sacré-Coeur à Paris. Exemple de proportions : 3 litres de thé sucré + 30 cl de Kombucha (10 %) de la production précédente = 3,30 litres à l'oeuvre, quand la production est finie, prélever 30 cl pour la prochaine production et boire les 3 litres, et ainsi de suite à l'infini ; il y a donc toujours 30 cl en plus (10 % en plus de la base nutritive) qui servent à pérenniser (rendre durable) la production. Je peux te donner une mère de Kombucha et de la boisson pour démarrer une production (Paris centre). N'hésite pas à me contacter pour tout renseignement. kombucha.durable@free.fr

Événements proposés

Actualités proposées