Sensibiliser avec des moyens innovants

Sensibiliser avec des moyens innovants

QR code, applis, escape games, trashtag challenges, vidéos courtes ou films viraux... Derrière ces mots, une idée forte : les moyens innovants sont le meilleur langage pour sensibiliser les citoyens aux enjeux contemporains.
Partager sur

L'essentiel

Brève définition

Sensibiliser les citoyens avec des moyens innovants : c’est utiliser les nouvelles technologies et de nouvelles manières de communiquer  pour faire passer ses messages et ses convictions. Les possibilités sont nombreuses. Et, en jouant sur l’humour et la bonne humeur, la capacité mobilisatrice s’accroît.

À vous de jouer

1
Concevez l’opération de sensibilisation (quelle que soit la forme de sensibilisation)
  • Réfléchissez au message que vous souhaitez faire passer et au public destinataire.
  • Imaginez, sans limite, les différents moyens de faire passer le message.
  • Cherchez de l’inspiration dans ce qui a déjà été fait.
  • Recrutez des bénévoles aux compétences complémentaires (répartissez les tâches et missions de chacun).
  • Identifiez les dépenses qui seront nécessaires.
2
Organisez l’opération de sensibilisation sur le terrain
  • Assurez-vous de la disponibilité de chaque membre organisateur et des bénévoles le jour J. Doodle est votre ami.
  • Communiquez en masse sur l’organisation de cette journée (via internet et les réseaux sociaux pour réduire les coûts) pour s’assurer le plus de participants possible.
  • Informez les médias (via un communiqué de presse en amont) de l’organisation de l’opération. Pensez au journal de votre arrondissement et à l’affichage chez les commerçants.
  • Faites une demande d’autorisation de l’espace public si l’événement se déroule à l’extérieur. 
3
Les nouveaux modes de sensibilisation sont variés

Sur internet

  • Campagnes virales sur internet et les réseaux sociaux (trash challenge, le 10 years challenge au service de l’écologie,…).
  • Diffusion de vidéos par des influenceurs, par exemple zéro déchets, sur les plateformes dédiées (Youtube®, Instagram®, etc.).
  • Serious games (Food Force, Ekoloko, Planète lycée, La Cascade, Le défi d’Hector).
  • Adgames (Planet Green Game de Starbucks, Turn it all off de Microsoft, The fun theory de VW).
  • Pétitions en ligne (change.org, par exemple).
4
Les nouveaux modes de sensibilisation sont variés

Événements In Real Life  

  • Trophées/prix.
  • Die in (évènement symbolique à caractère théâtral au même titre qu’un sit-in ou un bed-in, revendicateur et médiatisé).
  • Pièces de théâtre pédagogique.
  • Afterworks : soirée de travail informel (Green drinks, AlterMardis, etc.).
  • Nettoyages participatifs.
  • Pochoirs près des bouches d’égout, etc.
5
Après l’opération de sensibilisation
  • Faites un état des lieux collectif de ce qui a fonctionné ou pas, afin d’améliorer la prochaine action.
  • Continuez à communiquer avec les participants en faisant un retour sur l’événement.

Financer

  • Des subventions pour des actions de sensibilisation peuvent être accordées par :
    • La région Ile-de-France
    • Le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural
    • L’ADEME
    • Fonds Régional d'Appui à la Sensibilisation Européenne
    • Des collectivités sont susceptibles de prêter un lieu/une salle ou du matériel
  • L’efficacité des réseaux sociaux peut limiter le coût de la communication.

Outils et infos pratiques

 

 

Nombreux jeux pédagogiques sur le développement durable

Trophées

Liste d’applications écologiques pour smartphone

Festival des films DD

Le saviez-vous ?

Le contexte, les enjeux

  • La multiplication des messages publicitaires et des supports de diffusion (web, TV, magazines, etc.) peut entraîner une saturation. Les techniques de communication doivent se réinventer. Depuis 2000, l’arrivée et l’immense succès des nouveaux médias (internet, réseaux sociaux, etc.) font émerger de nouvelles techniques de communication.
  • Face au ton alarmiste utilisé par l’ensemble des médias sur les questions sociales et environnementales, il est facile de se décourager et de se détourner du message. L’enjeu des nouveaux modes de sensibilisation est donc de proposer un contenu et une mécanique enthousiasmants, qui interpellent et fassent réagir. Ces médias favorisent souvent le langage humoristique dont la capacité à interpeller et à mobiliser est efficace.

Les nouveaux médias sont plus participatifs et proactifs : ils invitent à l’action collective en passant par des exemples positifs.

Petite histoire parisienne

L’application Le bon tri, lancée par la Mairie de Paris illustre la vie quotidienne de tous les parisiens. En fonction des activités de la journée - petit déjeuner avec les enfants, un passage dans le salon, des cartons sur le trottoir, un bon bain, un dîner à deux, des petits travaux de bricolage, etc. – l’application vous indique comment bien trier vos déchets afin de les jeter ou de les recycler dans les bons endroits. De quoi vous faciliter le tri à portée de clavier.

Les astuces 

Les clés du succès

  • Il ne s’agit plus seulement d’émettre un message face auquel l’individu sera passif, mais de proposer un contenu ou une action qui va favoriser une attitude active, gage de réflexion, de mémorisation et d’implication.
  • Faites participer tous les membres de l’équipe aux répétitions, aux tests : rigueur et régularité du travail renforcent la cohésion.
  • Définissez bien en amont le message à faire passer et le contexte et restez-y fidèle.

Vigilance

  • Une bonne connaissance de la communication digitale est nécessaire pour les projets autour de ce média.
  • Prévoir les aléas notamment en matière de matériel et s’assurer d’un plan B.
  • Attention aux conditions de sécurité lors des événements (consignes à respecter, trousse de secours, coordonnées d’un avocat, etc.).
Autres fiches à découvrir
Ce thème vous intéresse ? Découvrez d'autres fiches pratiques !