Proposer un hébergement touristique écologique

Proposer un hébergement touristique écologique

Pour maintenir son rayonnement touristique, Paris doit proposer à ses 27 millions de visiteurs une offre d'avenir. Et le futur s'écrit en vert, avec des établissements écologiques limitant au maximum l'impact du tourisme sur son milieu.
Partager sur

Brève définition

En proposant un établissement écologique, vous assurez aux clients que tous les éléments du service hôtelier sont pensés écologiquement pour réduire les dépenses énergétiques, le gaspillage et limiter au maximum l’impact du lieu sur l’environnement.

À vous de jouer

1
Identifiez les priorités (selon l’importance de l’impact) et les objectifs à atteindre.

.

2
Identifiez les structures qui peuvent apporter des aides techniques ou financières (Office du tourisme, UMIH, CCI, ADEME, etc. – voir liste dans le Guide pratique de l’engagement éco-responsable des entreprises de la Mairie de Paris).

.

3
Planifiez les actions dans le temps.

.

4
Budgétez les actions en dimensionnant les économies réalisées.

.

Réalisation

1
Construction/rénovation
  • Utilisez des produits sans solvant (peintures, colles pour moquette) et des matériaux durables (meubles labellisés FSC, linge de lit en coton/lin bio, etc.).
  • Prévoyez une bonne isolation permettant de limiter chauffage et climatisation.
  • Installez des panneaux solaires photovoltaïques ou des chauffe-eau solaires.
2
Maintenance
  • De manière générale, privilégiez des fournisseurs éco-responsables labellisés. La Mairie de Paris propose, par exemple, un annuaire des artisans éco-responsables.
3
Entretien
  • Choisissez des produits de nettoyage certifiés (Écolabel européen).
  • Aérez régulièrement les espaces (ce qui entretient la qualité de l’air intérieur).
4
Gestion administrative (fournitures bureautiques)
  • Utilisez du papier labellisé PEFC.
  • Utilisez du matériel (stylos, cartouches, etc.) rechargeable ou éco-labellisé (Écolabel européen).
5
Appareils économes
  • En énergie : utilisez des lampes basse consommation (LED et fluo compactes) et des détecteurs de présence, ainsi que des appareils électroménagers classe A+ ou supérieure.
  • En eau : installez des réducteurs de débit pour les robinets et la douche, des chasses d’eau à double commande. Arrosez/nettoyez avec de l’eau de pluie récupérée.
6
Prestations
  • Restauration 
    • Proposez des menus avec des produits de saison, de proximité, biologiques ou équitables.
    • Créez un potager partagé dans la cour ou sur le toit n’utilisant pas de produits phytosanitaires, afin d’autoalimenter l’hôtel de quelques productions comme les plantes aromatiques.
  • Blanchisserie
    • Choisissez des produits certifiés (Écolabel européen).
    • Incitez les clients à ne pas demander à changer quotidiennement les serviettes et les draps.
    • Travaillez avec un prestataire engagé dans une démarche éco-responsable.
7
Gestion des déchets
  • Pour limiter les déchets et les coûts tant écologiques que financiers, évitez le conditionnement individuel des produits d’hygiène (installer par exemple des distributeurs esthétiques) ou des aliments du petit déjeuner.
  • Organisez le tri dans les chambres et les espaces communs.
  • Mettez en place un composteur pour les déchets végétaux et d’alimentation.
  • Assurez une collecte adaptée pour un recyclage optimisé.
8
Actions à destination des clients et salariés
  • Incitez à un comportement écologique : par exemple, « revalorisez » les escaliers pour inciter à les utiliser, ou informez sur les conséquences de l’utilisation de la climatisation.
  • Proposez de visiter Paris autrement (carte des espaces verts, liste des commerces de proximité bio ou équitables, etc.), de s’y déplacer autrement (plan des transports en commun, loueurs de vélos, bateaux bus, sites de covoiturage).

Valoriser

  • La clientèle professionnelle s’oriente plus facilement vers des partenaires et prestataires engagés dans des démarches éco-responsables et un hôtel éco-engagé bénéficie d’un atout en terme d’image.
  • Il peut donc être intéressant de faire certifier l’hôtel avec le label international La Clef Verte, ou l’Écolabel européen.

 

Motiver

  • Impliquez, valorisez et fédérez le personnel autour d’un projet transversal porteur de sens.
  • Réalisez un bilan carbone pour permettre de visualiser le fruit des efforts quotidiens.
  • Accueillir des jeunes en difficulté en préparation de BTS, des stagiaires handicapés, est un passage de relais intergénérationnel valorisant pour les personnels.

 

Financer

Renseignez-vous auprès de l’ADEME, l’Office du tourisme de Paris ou la CCI, sur les incitations fiscales ou les aides au financement, ou reportez-vous au guide pratique de l’engagement éco-responsable des entreprises.

 

Les astuces

 

Les clés du succès

  • Une volonté forte de la direction (rédaction d’une "Charte d’engagements" à destination des fournisseurs et des clients) est essentielle.
  • Impliquez les salariés en amont pour qu’ils s’approprient le projet et y participent sur le long terme.
  • Définissez un référent pour maintenir une dynamique et animer le projet.
  • Sensibilisez, associez et mobilisez les clients pour que la démarche soit couronnée de succès.
  • Réalisez des bilans annuels et intermédiaires pour identifier les marges de progrès et optimiser les actions menées.
  • Valorisez les résultats obtenus auprès du personnel et des clients actuels/potentiels ainsi que des organismes tels que les offices de tourisme.
  • Alliez économie et écologie en proposant un tarif raisonnable.

 

Vigilance

  • Évaluez avec précision le coût des installations et le retour sur investissement.
  • Ne privilégiez pas les actions ponctuelles au détriment du long terme.

Le saviez-vous ?

Le contexte, les enjeux 

  • Développer un tourisme plus durable s’inscrit dans le plan climat de Paris qui vise une diminution de 25% des émissions de gaz à effet de serre du territoire parisien d’ici 2020. 
  • En effet, le secteur du tourisme est considéré comme responsable de 4 à 6% du total des émissions de gaz à effet de serre, selon l’ONU (transport, logement et autres activités). La contribution de l’hébergement touristique est estimée à 274 Mt de CO2 soit l’équivalent des émissions de 100 000 voitures pendant un an.

 

Quelques chiffres clés

  • Paris accueille chaque année plus de 27 millions de touristes.
  • 90 % des voyageurs sont en attente d’offres de tourisme responsable (étude Atout France « Tourisme et développement durable »).
  • Le parc hôtelier parisien rassemble en 2014 près de 1 500 hôtels et totalise près de 80 000 chambres.
  • En  2014 la France est toujours la première destination touristique mondiale. En 2014, elle accueillait 8,6% des arrivées de touristes internationaux, soit 83,7 millions d’arrivées.

 

Petite histoire parisienne 

Le site Paris Info possède une rubrique « tourisme durable ». Vous pouvez y trouver des bons plans et idées pour identifier un séjour parisien durable : hébergements écologiques, déplacements et loisirs responsables, lieux de référence.

 

Outils et infos pratiques

 

Guides

 

Sites internet 

Autres fiches à découvrir
Ce thème vous intéresse ? Découvrez d'autres fiches pratiques !