[PROJECTION] RĂ©volte dans la Mode

[EN LIGNE]

Consommation
Partager sur

👘🌎 Quatre-vingts millions de vĂȘtements sont produits dans le monde chaque annĂ©e. Hypermercantiliste, mondialisĂ©e, la mode suit le tempo effrĂ©nĂ© dictĂ© par la fast fashion qui, tout en dĂ©truisant la planĂšte, engendre des burn out chez les designers. Depuis quelques annĂ©es, un mouvement de progressistes sonne l'heure de la rĂ©volte.

À New York, Tel-Aviv, Amsterdam ou Paris, le film "RĂ©volte dans la mode" donne la parole Ă  une nouvelle internationale d'activistes de la mode, dĂ©sireux de repenser le systĂšme dans son ensemble. De Daniel Harris, jeune producteur anglais de tweed qui prĂŽne un retour au tissage manuel, Ă  Anais Dautais, fondatrice de la marque d'upcycling Les RĂ©cupĂ©rables, des crĂ©ateurs bourrĂ©s d'idĂ©es novatrices livrent leur vision de la haute couture.

 

➡ Le 18 juin Ă  20h, Les Canaux projettent le documentaire "RĂ©volte dans la mode", par Laurent Lunetta et Ariel Wizman, une production La Grosse Boule et Arte France. Il sera suivi d'une table-ronde avec l'Ă©quipe du film et des crĂ©ateurs prĂ©sents dans le documentaire, pour un moment d'Ă©change autour de la mode de demain !

 

Avec ARTE, Enlarge your Paris, Fipadoc - International Documentary Festival et IMAGO.

 

🏼 L’ÉTÉ DE L'ÉCONOMIE ENGAGÉ 🏼

Cet Ă©vĂ©nement s'inscrit dans la programmation de l'Ă©tĂ© de l'Ă©conomie engagĂ©e ! Le 17 juin prochain, Les Canaux lancent un grand festival gratuit entiĂšrement en ligne, en 4 cycles d’évĂ©nements pour rĂ©flĂ©chir ensemble aux modes de production et de consommation qui construiront le monde d’aprĂšs.

🎓 Avec des confĂ©rences pour les citoyens, des ateliers pour les professionnels, et des projections de documentaires et des table-rondes, l’étĂ© de l’économie engagĂ©e vous fait dĂ©couvrir mille façons d'apprĂ©hender le monde de demain sous un jour positif !
DĂ©couvrez la programmation complĂšte de ce festival ➡ facebook.com/events/2930702207012955

Gratuit

18/06/2020 Ă  20:00

Projection

en ligne

75000 Paris

Écrit par