Vacances Plein Air

L'Association francilienne Lions Club, organise le projet « Vacances Plein Air », qui, chaque année envoie en vacances d'été près de 2 000 enfants de 6 à 14 ans et issus de familles en difficulté.

Nature
Partage
Partager sur

Cet été, 50 enfants de Paris vont séjourner deux semaines gratuitement, du 11 juillet au 30 juillet 2021 en Corrèze, sur les sites de Saint-Priest de Gimel et Viam. Les familles sont invitées à se rapprocher du Lions Club de leur département pour faire la demande et organiser le séjour de leur enfant.

80 enfants du Val d'Oise, des Haut-De-Seine et des Yvelines vont également séjourner une semaine gratuitement, soit du 7 au 14 juillet (maximum 40 enfants), soit du 15 au 22 juillet (maximum 40 enfants) dans le Centre de Vacances Kerber, qui appartient à la fondation des Lions de France, situé en Bretagne, à la Pointe du Finistère, sur un terrain boisé de quatre hectares, à proximité de la plage des Blancs Sablons et du port de pêche et de plaisance du Conquet. Les familles sont invitées à se rapprocher du Lions Club de leur département pour faire la demande et organiser le séjour de leur enfant.

Ce sont également 50 enfants de Seine et Marne, Seine-Saint-Denis, Val de Marne et Essonne qui séjourneront à partir du 1 août et pour deux semaines à Arcenant en Côte d'Or. Les familles sont invitées à se rapprocher du Lions Club de leur département pour faire la demande et organiser le séjour de leur enfant.

L'ONG Lions Club est un réseau social ouvert, qui cherche à convaincre les quadras et quinquas parisiens et franciliens de prendre contact avec leur groupe de "Lions" le plus proche afin de rompre les solitudes et sentiments d'impuissance individuelles, retisser du lien social de proximité, et avoir un impact écologique et social sur leur territoire immédiat. A l'inverse de certaines ONGs où il s'agit de cotiser sur internet, de « liker » une page Facebook et de laisser faire les autres, ici les membres se rencontrent deux fois par mois pour organiser les actions, et monter les suivantes grâce à l'invitation de conférenciers sur les deux thématiques. 35 collectifs composent ainsi le mouvement parisien, soit environ 740 personnes.

Publié le9 juillet 2021 à 09:30

Écrit par