Transition Végétale

Pourquoi les parisiens et les parisiennes doivent-ils opérer une transition pour les litières végétales ? 

C'est simple comme une infographie et un webinaire ! 

Cliquez ici pour regarder la vidéo

Découvrez l'infographie : ici 

Consommation
Partager sur

L‘initiative « transition végétale » regroupe un certain nombre d’acteurs du monde économique, associatif français et européen en faveur des litières végétales pour animaux et de la valorisation des déchets organiques. L’objectif est de fédérer le plus grand nombre d’élus, d’entreprises, de communautés de l’économie circulaire, et même les associations environnementales et de défense des consommateurs. Son chef de file est Rettenmaier en France.

l’enjeu environnemental des litières végétales doit être connu de tous les franciliens et franciliennes

Les litières végétales présentent de grands atouts comparés aux litières minérales :

  • elles sont issues de co-produits du bois et des récoltes agricoles donc issues de matières renouvelables;  
  • elles sont valorisables en incinération, méthanisation et compostage au contraire des litières minérales ;
  • elles sont produites localement - pour les litières végétales à base de bois produites en grande majorité en France ou dans de pays voisins de la France - au contraire des litières minérales dont des volumes considérables sont importés de Chine, du Canada, de Turquie, d’Europe de l’Est ;
  • elles représentent un poids inférieur de 40 % de moins que les litières minérales ;
  • les émissions de gaz à effet de serre sont par conséquent 40 % moins importantes pour les litières végétales que minérales, abstraction faite de la distance d’importation ;
  • compostées, les litières deviennent des amendements organiques pour l’agriculture ;

 

Le choix des litières constitue donc un cas d’école d’économie circulaire. En incitant à l’utilisation de litières végétales, les gains environnementaux peuvent être énormes et faciles à mettre en pratique

Publié le18 mai 2021 à 20:02