Retour sur le Plastic-Free July

Au mois de juillet, et comme tous les ans depuis 2011, avait lieu le Plastic-Free July - ou mois de juillet sans plastique - initiative visant à sensibiliser aux dommages du plastique sur l’environnement.

Partager sur

Actualité proposée par Camille Richer Car si chacun sait qu’il est important de respecter les règles de tri sélectif, beaucoup ont tendance à oublier que le recyclage n’est pas une solution en soi, mais une conséquence de notre surconsommation de plastique. La France est le 3ème plus grand consommateur de plastique en Europe, et les français sont les 5ème plus gros buveurs d’eau en bouteille plastique au monde ! Cela pose un énorme problème pour l’environnement. Notamment, en France, près de 40 % des déchets plastiques sont enfouis : ils mettront jusqu’à 1000 ans pour se biodégrader et libéreront des toxines dans le sol - et donc dans notre nourriture. Face à ce problème, l’Union Européenne agit, en essayant d’éteindre le modèle allemand au reste des pays membres, et voudrait atteindre le “zéro-déchets plastique” en décharge d’ici 2025. Il est donc primordial de sensibiliser au maximum aux risques de cette surconsommation de plastique.Car si nous avons parlé des décharge, il ne faut pas non plus oublier que les déchets plastiques polluent les océans et mettent en danger la vie sous-marine. Comment sensibiliser au mode de vie Zéro-Déchets ? L’association Zero Waste a ouvert en juillet, à Paris, la première Maison Zéro Déchet de France. Le but ? Échanger sur les problématique liées à la création de déchets, avertir des risques, parler du mode de vie “zéro-déchet” et montrer que chacun peut facilement réduire sa création de déchets. La Mairie de paris agit aussi, en décidant notamment de dévoiler sa stratégie Zéro-Déchets pour les Jeux Olympiques de 2024 ou 2028 : les spectateurs ne pourront se déplacer qu’en transport en commun, l’énergie consommée sera issue de l’énergie renouvelable, les athlètes seront logés à proximité des Jeux, etc. Paris s’efforce également de promouvoir le recyclage - seules 49 % des bouteilles plastiques sont finalement recyclés - notamment en mettant en place les stations Trilib’, ces stations de collecte de déchets recyclages, Un des modèles en la matière reste San Francisco, qui voudrait recycler ou composter 100 % de ses déchets d’ici 2020. Alors, Paris, le nouveau San Francisco européen ?

Écrit par

Responsable Marketing France chez Trademachines - moteur de recherche pour machines ind