rénovation énergétique
Quelles sont les différentes idées reçues sur la rénovation énergétique ?

De l’isolation des combles au changement de fenêtres, les travaux de rénovation énergétique peuvent sembler coûteux. Pourtant ils apportent des avantages considérables aux occupants d’un bâtiment dans le futur.

Découvrez dans cet article les raisons pour lesquelles les propriétaires hésitent à se lancer dans ce projet, et pourquoi ils ont tort.

Les travaux de rénovation énergétique connaissent un réel essor auprès des ménages depuis peu. En fait, ils permettent de diminuer les dépenses énergétiques tout en limitant les impacts néfastes sur l’environnement. Néanmoins, la rénovation énergétique rencontre certaines idées fixes empêchant certains particuliers de réaliser ce genre de projet.
 

Habitat
Nature
Partager sur

Les charges occasionnées sont élevées

Pour certains propriétaires, procéder à tout type de travaux de rénovation est synonyme de dépenses élevées. Pourtant, il existe de très nombreuses subventions.

Plutôt que de payer la totalité des frais liés à la réalisation d’un projet d’isolation énergétique en une fois, il est possible d’opter pour le prêt écologique avec un taux d’intérêt nul ou éco-PTZ. Celui-ci se traduit sous la forme d’une avance sur salaire. Il est accordé sans aucune exigence de revenus ni d’intérêts à restituer. 

D’ailleurs, il est accessible à tous les bailleurs qui souhaitent faire des économies en investissant dans la rénovation énergétique. Par ailleurs, ces économies peuvent compenser les remboursements mensuels du crédit.

Le projet d’un propriétaire

Cette idée est l’une des plus répandues en matière de rénovation énergétique. Cependant à part les propriétaires, les copropriétaires, les locataires ou même les étudiants locataires peuvent entreprendre des travaux. 

Effectivement, ils sont autorisés à effectuer un certain type de rénovation pour éviter de devoir occuper un logement mal isolé. En plus, ils peuvent bénéficier d’aides financières. Par exemple, le chèque énergie ou la TVA réduite à 5,5 %.

Un chantier compliqué et long

Certes, le chantier des rénovations énergétiques peut durer un certain temps compte tenu des interventions à effectuer, de la superficie et surtout de la période des travaux. Selon certains cabinets d’études, il faut compter un délai variant de 3 à 6 mois pour mener à bien cette démarche. En effet il y a la disponibilité des artisans, mais aussi la location du matériel comme la pelleteuse etc.

Les autres travaux nécessitent en revanche des délais beaucoup moins importants. Par exemple, pour isoler les combles, il faut au maximum 2 voire 3 h de travail.

Ainsi pour ne pas perdre trop de temps, il faut bien se renseigner avant de les réaliser et définir un ordre de priorité. De fait, il faut démarrer avec l’isolation, les chances de faire rapidement d’importantes économies vont augmenter. Il faut ensuite prévoir l’installation d’un nouveau chauffage pour jouir d’un plus grand confort  

Pas assez efficace

La rénovation énergétique est un projet qui inquiète certains propriétaires, car ils craignent qu’il ne leur rapporte rien. Cependant, il faut savoir que cette solution permet de réduire significativement les dépenses d’énergie.

De plus, ce chantier génère des bénéfices non quantifiables, mais bien réels. L’isolation thermique réduit les mouvements de chaleur et la condensation de vapeur. Elle protège donc contre les moisissures, l’humidité, les dommages occasionnés aux bâtiments. Cela contribue à la préservation du bâtiment. 

Environnement et équilibre écologique

Les travaux d’isolation, dans une maison individuelle ou un logement collectif, contribuent à la protection de l’équilibre écologique. En fait, un minimum d’énergie est utilisé pour le chauffage, le refroidissement et la climatisation des bâtiments isolés thermiquement. Cela réduit la consommation de combustibles fossiles tels que le charbon et le gaz naturel. 

Par conséquent, les émissions de dioxyde de carbone (CO2), de dioxyde de soufre (SO2) et d’autres gaz à effet de serre nocifs dans l’atmosphère sont minimisées. Les répercussions néfastes sur l’équilibre écologique sont réduites.

En outre, le gouvernement a mis en place une réglementation prévoyant l’attribution de primes et de pénalités écologiques aux habitations. Autrement dit, si la performance énergétique n’est pas assez bonne, il se peut que le propriétaire soit soumis à une taxe. Une maison jouissant d’une meilleure certification DPE a plus de chances de bénéficier de ce bonus.  

Et le numérique dans tout ça ?

Le Gouvernement prévoit une feuille de route complète pour une nouvelle politique publique en faveur à la fois de la protection de l'environnement, des objectifs économiques des entreprises et de la création d’emplois. On retient de cette feuille de route : 3 piliers et des mesures concrètes. Notamment :

  • Le développement de la connaissance de l’empreinte environnementale numérique pour agir efficacement ;
  • Le soutien au numérique plus sobre en réduisant l’empreinte environnementale du numérique ;
  • Le numérique comme levier de la croissance écologique ;

Et au niveau des mesures, entre autres : 

  • des codes de bonne conduite en matière d’impact environnemental établis avec les parties prenantes : fabricants, fournisseurs de contenus, éditeurs de logiciels ;
  • une analyse des pratiques commerciales de terminaux subventionnés et de leur impact, suite à la Convention citoyenne pour le climat, afin de permettre au Gouvernement de prendre d’éventuelles mesures ;
  • l'ambition pour l'État d’acheter 20% de matériel informatique, de téléphones fixes et portables reconditionnés ou de seconde main ;
  • adoption de l’écoconception par les services publics numériques dans le cadre de la feuille de route Tech.gouv ;
  • accompagnement des jeunes entreprises innovantes pour l'environnement à fort potentiel par la mission French Tech, pour accélérer leur développement ;

Ce site propose plein de fiches pratiques ! Je suis tombée sur certaines intéressantes en lien avec notre sujet : 
https://www.acteursduparisdurable.fr/fr/fiches-pratiques/mieux-isoler-s…
https://www.acteursduparisdurable.fr/fr/fiches-pratiques/vegetaliser-sa…
https://www.acteursduparisdurable.fr/fr/fiches-pratiques/privilegier-le…

Publié le24 août 2021 à 13:41

Écrit par

Je travaille dans le secteur de l'énergie, rénovation énergétique et je souhaite p