Isolation acoustique : les erreurs à éviter sur les murs de sa cave

L’isolation acoustique de sa cave peut être une nécessité pour certains d’entre vous. En effet, si vous envisagez de faire des travaux au sein de votre cave par exemple, il est primordial de bien l’isoler acoustiquement pour ne pas déranger vos voisins. Mais ce projet ne se fait pas sans encombre et certaines erreurs sont à éviter !

Dans le vocabulaire grand public, nous parlons davantage d’isolation phonique. Rassurez-vous, l’isolation acoustique est la même chose. Il s’agit simplement d’un terme qui est principalement utilisé dans le milieu professionnel. Mais il n’existe aucune différence entre ces deux termes.

Habitat
Partager sur

Pourquoi faire l’isolation acoustique des murs de sa cave ?

Il est très important d’isoler de manière acoustique les murs de sa cave pour plusieurs raisons.

Respecter la réglementation

Tout d’abord, afin de respecter la réglementation en vigueur qui date d’un arrêté du 30 juin 1999. Cet arrêté traite de la réglementation acoustique des bâtiments d’habitation. Ainsi, il est important d’isoler les murs de sa cave pour limiter voire bloquer la transmission sonore et limiter la propagation du bruit aux autres pièces de votre immeuble.

Améliorer votre confort et celui de vos voisins

Ainsi, votre confort personnel mais aussi celui de vos voisins sera grandement amélioré. Vous pourrez ensuite faire ce que vous souhaitez au sein de votre cave sans déranger personne.

Valoriser votre cave d’un point de vue économique

D’un point de vue financier également, l’isolation phonique de votre cave peut être importante. En effet, si vous envisagez de revendre votre cave à l’avenir, vous pourrez valoriser l’isolation dans le prix de vente. Les caves à la vente sont d’ailleurs très recherchées sur Paris ! De nombreux parisiens sont à la recherche de cave à acheter pour bénéficier d’une pièce en plus et utiliser cette cave comme garde meuble à Paris.

Améliorer le confort thermique de votre cave

Enfin, l’isolation acoustique de votre cave pourra également avoir un impact sur le confort thermique de celle-ci. En effet, l’isolation des murs de votre cave permettra d’avoir une température plus agréable au sein de cette dernière.

 

Les erreurs à éviter lors de l’isolation acoustique de sa cave

 

Mais l’isolation acoustique de votre cave ne se fait pas si facilement. En effet, vous serez peut-être confronté à des difficultés voire à des défauts d’isolation à cause d’erreurs de conception. C’est pourquoi, nous allons vous donner tous les fconseils pour réaliser une isolation acoustique parfaite de votre cave ! Découvrez ci-dessous les erreurs à éviter lors de l’isolation acoustique de votre cave.

Ne pas préparer les travaux en amont

Avant de réaliser les travaux d’isolation acoustique de votre cave, il est très important de les préparer. N’oubliez pas de faire un diagnostic acoustique de votre cave et d'évaluer votre projet. Pour cela, vous pouvez faire appel à plusieurs professionnels pour obtenir plusieurs devis et les comparer. Concernant le financement de vos travaux, outre votre apport personnel, vous pouvez éventuellement bénéficier d’aides pour réaliser vos travaux d’isolation acoustique. N’hésitez pas à vous renseigner à ce sujet. 

Utiliser un matériau ayant de mauvaises performances d’isolation

Pour réaliser l’isolation acoustique de votre cave, veillez à ne pas utiliser des matériaux aux mauvaises performances. En effet, certains matériaux comme les panneaux rigides ou la laine de verre ne sont pas forcément optimaux pour votre isolation acoustique. Les premiers atténuent très peu les nuisances sonores ou les seconds peuvent laisser passer les nuisances sonores. Ainsi, pour une isolation phonique performante de votre cave, restez attentifs à la qualité des matériaux choisis. Choisissez les matériaux certifiés NF ou QB (Qualité Bâtiment) qui vous garantiront une grande qualité acoustique.

Poser une fine couche d’isolation

Pour réaliser une isolation acoustique optimale de votre cave, ne négligez pas sur l’épaisseur du matériel d’isolation choisi. Plus l’isolant est épais, plus l’isolation sera meilleure. En revanche, le poids et la masse du matériau importe peu. Ce n’est pas parce que c’est plus lourd que l’isolation sera meilleure.

Laisser des ouvertures où s’engouffrent le bruit

Lors des travaux d’isolation acoustique de votre cave, vous pourrez installer une porte ou des cloisons qui laisseront passer le bruit. En effet, chaque ouverture mise en place peut créer une porte d’entrée pour des nuisances sonores. Assurez-vous donc de la bonne installation de vos ouvertures.

 Ne pas tout fermer

Afin d’éviter ces portes d’entrées des nuisances sonores, vous pourriez être tenté de vouloir tout fermer. Vous vous dîtes, si l’air ne passe pas, le bruit ne passera pas. Mais ce n’est pas la meilleure chose à faire ! En effet, il est primordial de laisser des ouvertures pour vous assurer du renouvellement de l’air dans votre cave. Pour cela, optez pour des entrées d’air dîtes acoustiques ! L’air passera mais le bruit restera dehors.

Ne pas connaître le règlement de la copropriété

Si vous habitez dans un appartement en copropriété, n’oubliez pas de prendre connaissance du règlement de celle-ci. Certaines indications concernant les travaux pourront être renseignées et veillez à les respecter avant de vous engager dans des travaux d’isolation acoustique de votre cave.

Oublier de s’assurer

La dernière erreur à éviter avant de vous engager dans des travaux d’isolation acoustique importants concerne l’assurance. En effet, n’oubliez pas de souscrire à une assurance. L’assurance en question est l’assurance dommages ouvrage qui couvrira les sinistres et les réparations.

Publié le4 octobre 2021 à 12:35

Écrit par

Je travaille dans le secteur de l'énergie, rénovation énergétique et je souhaite p