Festival ALIMENTERRE 2020

Dans le cadre du festival ALIMENTERRE 2020 qui se tiendra du 15 octobre au 30 novembre 2020, voici les thématiques qui seront abordées : la place des femmes dans l’agriculture, le rôle des pêcheurs artisans dans la protection des océans, la mobilisation citoyenne et l'engagement des jeunes, la coopération internationale et les projets de développement agricole en Afrique de l'Ouest, les politiques agricoles et commerciales pour permettre aux agriculteurs de France et d’ailleurs de vivre dignement.

Alimentation
Partage
Partager sur

Découvrez les 8 films qui alimenteront les débats et réflexions sur nos systèmes alimentaires et leurs impacts à l’échelle mondiale. 

Et si le renouveau paysan était porté par les femmes ? Parce que la transition vers des modèles agricoles plus vertueux à l’échelle mondiale s’incarne forcément dans le quotidien des hommes et des femmes qui œuvrent chaque jour dans ce domaine, Femmes de la Terre présente plusieurs de ces portraits. À travers la question de la transmission des fermes, ces femmes font le choix du passage à une agriculture plus respectueuse et plus ancrée dans les territoires. Film réalisé par Jean-Pierre Vedel en 2018 et produit par TGA PRODUCTION, 52 minutes.

Comment sortir de la dépendance aux importations ? Le pain industriel, fabriqué à partir de blé importé, a largement détrôné les produits à base de céréales locales et met en péril l’agriculture familiale au Sénégal. Semer, récolter, résister relate la résistance d’un mouvement paysan pour faire vivre les céréales locales, défendre la vitalité du monde rural sénégalais et reconquérir sa souveraineté alimentaire. C’est un projet porté par l’association Sol, membre du CFSI, et l’organisation paysanne Fongs. Réalisé par Marion Dualé et Ousmane Dary en 2019, 43’32 minutes.

Quelle marge de manœuvre individuelle ? À travers les itinéraires croisés de 6 personnes des Monts du Lyonnais, Chemins de travers aborde des thèmes actuels tels que les semences, la désobéissance civique, l'agriculture biologique, etc. Par des témoignages simples et accessibles, il montre comment chacun d’entre nous peut construire son propre chemin et participer à créer un monde différent. Film réalisé par Sébastien Majonchi en 2918 et produit par l'association ARPE, 81 minutes.

La coopération internationale pour construire des filières équitables ? Keka Wongan : notre cacao made in Ebowola - Cameroun retrace la coopération entre l’établissement public local d’enseignement et de formation professionnelle agricole « Nantes Terre Atlantique » et le Collège régional d’agriculture (CRA) d’Ebolowa au Cameroun. Le cœur du projet porte sur la naissance d’un atelier de transformation du cacao en chocolat et sur la structuration d’une filière locale équitable. Ce film a été coproduit par le Lycée Nantes Terre Atlantique et le Collège Régional d'Agriculture d'Ebolowa en 2019 et réalisé par la société Com Son Image, 45’55 minutes

Sur quoi reposent les systèmes alimentaires des villes ? Métier d'agriculteur dévalorisé et conditions de vie difficiles entraînant un exode rural important, utilisation excessive de produits chimiques, pollution des eaux, transformation des régimes alimentaires. Le système alimentaire de Fès au Maroc pose ces constats et présente les initiatives émergentes, pour valoriser au mieux les produits du terroir, améliorer la qualité de vie des agriculteurs et la résilience alimentaire de la région de Fès-Meknès. Film réalisé et produit par Anna Faucher, Louison Lançon, Alice Deshons de l’Association Let's Food en 2019, 29’17 minutes.

Quelle est la place des pêcheurs dans la gestion des ressources et la gouvernance des océans ? Océan 2, la voix des invisibles montre le rôle des pêcheurs en France et au Sénégal dans la gestion raisonnée des ressources halieutiques. En dénonçant les incohérences des politiques européennes, le film met également en garde contre la financiarisation des ressources et alerte sur la faiblesse des gouvernements face aux multinationales. Film réalisé en 2018 par Mathilde Jounot, Portfoli Production, 53 minutes.

Quelle pourrait être l’assiette de demain pour lutter contre le réchauffement climatique et garder un monde vivable ? Après Faut-il arrêter de manger des animaux ? sélection officielle du festival ALIMENTERRE 2019, Benoît Bringer nous propose Recettes pour un monde meilleur. Il part à la rencontre de femmes et hommes qui inventent un nouveau modèle alimentaire respectueux de l’Homme et de la nature. Au-delà des initiatives individuelles, le film montre la place de la restauration collective comme levier de transformation des systèmes alimentaires. Film réalisé par Benoît Bringer en 2020 et produit par Premières Lignes Télévision, 70 minutes.

D’où viennent les œufs que nous consommons au quotidien ? Et de quel système participent-ils ? Le documentaire Pauvres poulets : une géopolitique de l’œuf nous plonge au cœur de la filière avicole et donne à comprendre les dessous du système alimentaire mondial, le rôle de la PAC et des lobbies de l’industrie agro-alimentaire, leurs impacts sur la santé des animaux, des humains et de l'environnement et sur l'économie et la souveraineté alimentaire des pays du Sud, comme le Ghana. Dans cette enquête, la parole est donnée aux politiques, aux éleveurs, aux défenseurs des droits des animaux mais aussi aux consommateurs. Tourné en Allemagne, en France, en Belgique, en Pologne, en Lettonie, mais également au Ghana, où les poules pondeuses en fin de vie importées d'Europe détruisent le marché avicole africain. Film réalisé par Jens Niehuss et Simone Bogner / TVNTV GmbH / ARTE / 2018 / 75’ / Français, anglais, allemand, polonais.

Vous pouvez visionner la bande annonce de chaque film ICI

Suivez la programmation du festival Alimenterre sur Facebook

 

 

 
 
 
 
 
 

Écrit par