Vous êtes ici

< retour à l'agenda

18 Novembre
Acteurs du Paris durable - DERNIÈRE session de DÉPISTAGE URINAIRE DU TAUX DE GLYPHOSATE dans nos organismes

DERNIÈRE session de DÉPISTAGE URINAIRE DU TAUX DE GLYPHOSATE dans nos organismes

S’engager dans cette campagne doit répondre à un engagement personnel, citoyen et responsable : « Je me lève pour affirmer mon refus d’être en permanence exposé à des pesticides qui mettent en danger ma santé, celle de mes proches et celle de tous les êtres vivants sur terre ».

Pour tout savoir, en amont du test, sur le glyphosate et le dépistage, rendez-vous le 12 novembre, pour une réunion publique animée par la référente de la campagne à la Mairie du 2ème à 19h (2 rue de la Banque, 75002).

 

La campagne glyphosate consiste à donner la possibilité aux citoyens de tester leurs urines pour mesurer leur taux de concentration de glyphosate. Les personnes souhaitant réaliser leurs analyses peuvent par la suite porter plainte contre les fabricants et les responsables du maintien de ce produit sur le marché pour mise en danger de la vie d’autrui, tromperie aggravée et atteinte à l’environnement.

 

En octobre 2019 toutes les personnes testées avaient confirmé la présence systématique de glyphosate dans leur corps. Les taux allant jusqu’à 4 microgrammes par litre (µg/l). Le seuil autorisé dans l’eau potable en France étant de 0,1 µg/l, elles ont jusqu’à 40 fois plus de glyphosate dans leurs urines que le taux légal dans l’eau. La moyenne des concentrations des personnes testées est 15 fois supérieure à ce taux légal (soit 1,5 µg/l).

 

On a tous du glyphosate dans les urines, mais on ne sait pas de façon précise d’où il provient. Bien qu’il soit l’herbicide chimique le plus vendu au monde, il y a peu d’analyses pour rechercher les résidus de glyphosate dans les aliments – à destination des humains ou des animaux – et dans l’eau.

 

Les premières personnes ont porté plainte le 15 juin 2018. La plainte est individuelle mais portée collectivement. Chaque personne porte plainte en son nom propre contre les personnes en responsabilité des firmes fabricant des pesticides à base de glyphosate et contre celles en responsabilité des organismes ayant contribué à leur maintien sur le marché. La plainte doit être identique pour tous pour pouvoir être jugée en un seul et même tribunal (Pôle Santé Publique du Tribunal de Grande Instance de Paris).

Proposé par :

Campagne glyphosate

Fiche Technique

18 nov 2019 - 06:45 - 09:30
Lieu: 
La Base
Adresse: 
31 rue Bichat
75010 Paris
République
Ligne(s) : 3, 5, 8, 9, 11
Goncourt
Ligne(s) : 11
Détails de l'inscription: 

Pour s'inscrire, merci d'envoyer un mail à campagneglypho75@gmail.com en précisant :
- nom, prénom,
- heure approximative d'arrivée au quart d'heure (il faut compter minimum 30 minutes sur place)

 

Il n'est plus possible de s'inscrire sans plainte sur cette session de prélèvement.

 

Les prélèvements se font sur les premières urines du matin, à jeun depuis la veille (pas de repas, de boisson ni de cigarette). Les personnes souhaitant porter plainte par la suite devront se présenter devant l'huissier en maillot de bain ou sous-vêtements. Un petit-déjeuner sera servi sur place. Les tests sont à la charge de chaque personne (prix du laboratoire + des huissiers de justice - aucune marge pour les bénévoles ou l'association!!)

 

Pour avoir plus d'informations sur le glyphosate et le dépistage, rendez-vous le 12 novembre, pour une réunion publique animée par la référente de la campagne à la Mairie du 2ème à 19h (2 rue de la Banque, 75002)

0
Tags : campagne, glyphosate, pesticides, plainte

Commentaires

Pour donner votre avis, commenter et poser vos questions, vous devez d'abord vous inscrire ou vous connecter sur le site.