Vous êtes ici

jardin-saint-vincent

Le jardin sauvage Saint-Vincent à Montmartre, un refuge pour la biodiversité

le 22 | 05 | 2018 par
Niché au cœur de Paris, dans le quartier Montmartre, le jardin sauvage Saint-Vincent abrite une multitude de plantes et d’animaux qui ont trouvé refuge dans cet écrin de verdure. Mais comment a-t-il été créé ? Et quel intérêt présente-t-il ? C’est parti pour un petit extrait de visite !

Un jardin sauvage ? Pas tant que ça ! Le jardin reste géré par le service des espaces verts et de l’environnement de la Mairie de Paris, qui fait en sorte qu’il reste accessible au public. Un jardin sauvage oui, mais un jardin sauvage géré, les espaces sauvages ne pouvant exister que dans des milieux extrêmes (tels que les déserts, les abysses ou la haute montagne).

 

Carrière d’extraction de gypse, ancien jardin de l’Hôtel De Marne (devenu aujourd’hui le Musée de Montmartre) puis square public jusqu’au début du XXe siècle, le jardin Saint-Vincent a connu de multiples usages au cours de l’Histoire.

 

Le lieu est finalement abandonné jusqu’en 1985. À cette date, une consultation est faite auprès des habitants et il est décidé de laisser ce jardin à l’état naturel. Une mare artificielle complète ce côté sauvage. Rapidement, une multitude de nouveaux végétaux et animaux s’y installent. On y trouve aujourd’hui près de 200 espèces de plantes et d’animaux : le jardin est ainsi un véritable refuge pour la biodiversité.

 

 

Mais d’abord, la biodiversité, c’est quoi ? La biodiversité, c’est la diversité des espèces vivantes dans un milieu.

 

Ainsi, il est nécessaire de préserver des espaces naturels en ville, qu’ils soient terrestres ou aquatiques, qui forment des couloirs de circulation permettant aux espèces animales et végétales d’assurer leur cycle de vie (circulation, alimentation, reproduction, etc.) et donc de préserver cette biodiversité.

 

 

Le jardin Saint-Vincent fait office de jardin pédagogique, car on y trouve plusieurs zones qui peuvent s’apparenter à des écosystèmes et permettent d’étudier la biodiversité.

 

Un petit aperçu de ce qu’on peut trouver dans le jardin et de leur intérêt :

 

Le jardin abrite une diversité d’arbres, qui permet de préserver quelques unes des 160 espèces d’arbres de rue et d’alignement de la capitale.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les mares sont parmi les milieux les plus riches en termes de biodiversité. Dans celle-ci on trouve pas moins de 3 espèces de crapauds différentes.

 

 

 

 

Le lierre rampant présente un intérêt pour le ravinement car il retient les sols dans les pentes. Il fleurit en hiver et est ainsi utile aux abeilles.

 

 

 

 

Pariétaire officinale, dite aussi perce-muraille

 

 

 

 

 

Les orties, si mal-aimées à cause de leurs propriétés urticantes, sont des plantes nourricières pour les chenilles qui deviendront papillons.

 

 

 

La chélidoine produit une sève utile pour soigner les verrues.

 

 

 

 

Le jardin Saint-Vincent est aussi un lieu d’étude scientifique. On y trouve par exemple des nichoirs à mésanges, qui permettent de calculer leur nombre et leur répartition dans la capitale :

On y trouve aussi des nichoirs à chouette hulotte mais… ceux-ci restent vides depuis quelques années. En effet,  la chouette hulotte est de moins en moins présente à Paris. Romain Sordello, du Muséum national d’histoire naturelle, tente de trouver des explications à ce déclin. Il a monté un projet participatif pour mieux comprendre la situation et tenter d’inverser la tendance : si vous voulez en savoir plus, c’est ici

 

Les visites du jardin sauvage Saint-Vincent ont lieu d’avril à octobre, le 1er dimanche et le 3e mercredi du mois : plus d’infos ici

0
Mots clefs : jardin, biodiversite, nature en ville

Commentaires

Pour donner votre avis, commenter et poser vos questions, vous devez d'abord vous inscrire ou vous connecter sur le site.

Voir aussi

Acteurs du Paris durable - KazeKo, votre nouvelle boutique éco-responsable à Paris 14e !
le 17 | 10 | 2019 par AnaïsKZK
Des produits durables et éthiques pour une consommation responsable !
0
0
Acteurs du Paris durable -  TOUT EST POSSIBLE !
le 16 | 10 | 2019 par Acteurs du Paris durable
Histoire vraie de John, Molly et de leur chien Tod qui vont créer la ferme idéale, 100 % naturelle...
0
0
Acteurs du Paris durable - Retour sur la soirée #GreatPlaceToLive  par Extia !
le 10 | 10 | 2019 par Extia
Jeudi 03 octobre 2019 a eu lieu un Meetup en présence des associations PikPik et Surfrider.
0
0

Pour donner votre avis, commenter et poser vos questions, vous devez d'abord vous inscrire ou vous connecter sur le site.