Vous êtes ici

Réaliser une toiture végétalisée

Acteurs du Paris durable - Réaliser une toiture végétalisée
3 acteurs sont intéressés
Mots clefs : bricoleur
Est-il possible, à partir d'un bloc de béton, de faire le bonheur de ses voisins et d'héberger la faune du quartier ? Tentez de réaliser une toiture végétalisée, vous verrez !

L'essentiel

Quelques bonnes raisons de réaliser une toiture végétalisée

  • Pour avoir un argument de poids lorsqu’il faudra prouver que vous vous êtes mobilisé pour l’immeuble, lors des prochaines réunions de la copropriété
  • Parce que régler ses problèmes d’isolation, en installant des plantes sur son toit, c’est fort
  • Pour avoir le plus joli toit du quartier

 

Brève définition

Végétaliser son toit ou sa dalle c’est une jolie façon d’isoler son habitation tout en favorisant la biodiversité en ville et en minimisant l'effet "ïlot de chaleur" en été. Pour que ce lieu végétalisé devienne "zone de refuge" pour la faune, choisir principalement des plantes sauvages.

Le saviez-vous ?

Le contexte, les enjeux

  • Le phénomène d’îlot de chaleur est un microclimat courant en ville. Il se concrétise par une chaleur plus importante la nuit en ville comparé aux campagnes alentours. Cette chaleur urbaine aggrave les conséquences des canicules : effets sur la santé, conséquences socio-économiques… Une toiture végétalisée contribue à lutter contre ce phénomène grâce à la présence de plantes sur les toits. En effet, les plantes ne captent pas la chaleur comme le feraient des matériaux inertes (béton, brique, zinc…). Au contraire, grâce au phénomène d’évapotranspiration, la présence de plantes permet de rafraîchir l’air ambiant. Les toitures végétalisées constituent par ailleurs une très bonne isolation contre les écarts de température et le bruit à l’intérieur des bâtiments.
  • Un toit végétal peut absorber jusqu'à 50 % de la quantité d'eau tombant sur les toits limitant les débordements du réseau de collecte lors des orages, limitant ainsi le risque d’inondation sur la voie publique.
  • Le milieu urbain est principalement composé de surfaces lisses et vitrées qui offrent peu d’espace aux espèces sauvages pour nidifier ou se reproduire. Aménager une toiture végétalisée, privilégiant les plantes régionales qui offrent davantage de services à la faune locale, permet ainsi d’aider à la construction d’une «trame verte» mesure phare du Grenelle de l’environnement qui vise à recréer ces corridors naturels nécessaires à la protection de la biodiversité.

Quelques chiffres clés

  • A Paris, plus de 4 hectares de toitures végétalisée ont été réalisés depuis 2005. 
  • La végétalisation d’une toiture augmente de 10 ans en moyenne la durée de vie de l’étanchéité du bâtiment.
  • La Mairie de Paris souhaite étendre la surface de végétalisation des batiments à "100 hectares de toitures et de facades végétalisées" d'ici 2020.

Petite histoire parisienne

Une toiture végétalisée a été installée sur le toit de la porcherie de la ferme de Paris au bois de Vincennes, dans le 12e. Le toit du bâtiment est recouvert d'un dense tapis de plantes vivaces qui émerveille petits et grands. Vous pouvez y aller observer la nature, après avoir découvert tous les animaux qui peuplent ce lieu.

Ils l'ont fait

Un exemple

Qui ?

Direction des Espaces verts et de l’Environnement

Quoi ?

Une toiture végétalisée expérimentale a été mise en place sur le bâtiment qui abrite les services de la Direction des Espaces verts et de l’Environnement. Sur 140 m2 de terrasse, au 6e étage de l’immeuble, ont été installés 15 modules, différant par leurs supports de cultures et par le choix des plantes cultivées. Ces plantes appartiennent à 22 espèces dont 12 sont issues de la flore francilienne ou française. Toutes ont d’abord été élevées sur leurs carrés de culture au centre de production horticole de la Ville de Paris avant d’être installées sur la toiture. Ce toit-terrasse est suivi afin de protéger la biodiversité et de créer un cercle vertueux favorable à la reproduction et au développement de la Nature. Le projet a également un autre objectif : il s’agit de tester les espèces destinées à couvrir les toitures ou tout autre espace public dépourvu de terre. L’analyse des résultats permettra de retenir les meilleures conditions de cultures ainsi que les espèces de plantes les mieux adaptées. Vous pourrez vous en inspirer lorsque ce sera à votre tour de mettre en place votre toiture.

Où ?

103 avenue de France
75013 Paris

À vous de jouer

Par où commencer ? 

Organiser

1 Réalisez une étude de faisabilité  en faisant appel à un professionnel (architecte, paysagiste ou bureau d’étude) pour établir les caractéristiques de la toiture (type de couverture, matériaux, pente, charge admissible, etc.) et de la sécurisation de la zone.
2 Identifiez les conditions microclimatiques du milieu (ensoleillé, ombragé venté ou non) afin de choisir des espèces végétales les plus adaptées. Et même, si possible, locales.

La végétalisation d’une toiture suppose que sa configuration le permette. Trois éléments déterminent la capacité du support à recevoir un complexe végétal :

  • Les caractéristiques de la toiture : type de couverture, matériaux, pente, profil, garde-corps situés en bordure de toitures-terrasses, charge et surcharge admissibles par le bâtiment.
  • L’accessibilité à la toiture et la mise en place d’équipements relatifs à la protection des personnes, y compris si la toiture est en catégorie dite inaccessible.
  • La mise en œuvre d’une étanchéité conforme respectant les règles techniques en vigueur et les équipements obligatoires (membrane anti-racine, relevés, orifices d’évacuation des eaux pluviales, etc.)

Motiver

  • Mettre en avant auprès des autres résidents les arguments écologiques et bioclimatiques : participation au renforcement des trames vertes en ville, zones refuges pour les animaux sauvages, meilleure régulation thermique du bâtiment...
  • Montrez des photos d’autres toitures végétalisées pour motiver autour du projet : le « vert » c'est plus joli que le béton !

Financer

  • Aides du Conseil régional d’Ile-de-France : les toitures-terrasses végétalisées sont éligibles aux aides de la Région à hauteur de 20 € HT/m², et dans la limite de 100 000€ au total. Un dossier de subvention peut être téléchargé sur le site Internet de la Région Ile-de-France.
  • Les prix se situent en moyenne entre 50 et 120 € le m² pose comprise, hors membrane d'étanchéité et isolant.

Les astuces

Les Clés du succès

  • Assurez-vous que vous n’introduisez pas de plantes trop envahissantes ni de plantes invasives qui concurrenceraient trop fortement les autres espèces en place et qui perturberaient les équilibres biologiques.
  • Suivez l’évolution des cultures, particulièrement la première année, le temps que les végétaux s’enracinent. Il pourra être nécessaire d’installer un arrosage intégré (tuyaux microporeux).
  • Profitez du renouvellement de l’étanchéité de la toiture pour réaliser la végétalisation.
  • Intégrez des aménagements favorables à la nidification, l’hivernage et l’observation d’animaux sauvages : nichoirs à oiseaux et abris à insectes.

Vigilance

  • Une toiture végétalisée nécessite d’effectuer tous les ans un contrôle des évacuations d’eaux fluviales, de l’étanchéité et des couches drainantes.
  • En fonction des techniques employées et du type de végétalisation qui en découle, l’entretien ira d’une intervention par an (retrait des plantes ligneuses) à un entretien régulier (taille, tonte, arrosage, etc.).
  • Anticipez le fait que les occupants de l’immeuble ne voient pas le toit végétalisé si celui-ci n’est pas accessible et donc ne perçoivent pas toujours les bénéfices autres qu’esthétiques (les immeubles voisins « plus hauts en profitent »)

Outils et infos pratiques

Lieux de renseignement

  • La Maison du Jardinage (Agence d’Ecologie Urbaine, Direction des Espaces Verts et de l’Environnement, Mairie de Paris) conseille et donne des astuces pour jardiner en ville à peu de frais.
  • Pôle Accueil et Service à l’Usager (PASU)

Guides

  • Fiche thématique Réaliser des toitures végétalisées favorables à la biodiversité par l'ODBU et Natureparif
  • La végétalisation des murs et des toits à Paris, fiche thématique du Cahier de recommandations environnementales, Mairie de Paris et CAUE (document pdf)
  • Cahier technique des toitures végétalisées. Ce guide pratique rassemble en 15 fiches thématiques des informations techniques sur les substrats, les structures, la réglementation et la diversité végétale qui peuvent être utilisées pour la réalisation d'une toiture végétalisée. Réalisé par la Mairie de Paris, il a la particularité d'apporter un contenu synthétique et adapté au milieu urbain en Ile-de-France. (document pdf)
  • SNODGRASS Edmund et Lucie. Guide des plantes de toits végétaux. Rouergue : 2008, 201 p.
  • LASSALLE F. Végétalisation extensive des terrasses et toitures. Editions du moniteur : 2006, 243p
  • DUNNET N. KINGSBURY N. Toits et murs végétaux.  Editions du Rouergue : 2005, 254p.

Sites Internet

  • Végétalisation des toitures-terrasses, les différentes aides techniques et financières sur Paris.fr
  • L'espace éco-citoyen de l'ADEME
  • APUR, article et lien vers l’étude sur le potentiel de végétalisation des toitures terrasses à Paris. Etude réalisée par l’Atelier Parisien d’Urbanisme, en lien avec la direction de l’Urbanisme et la direction des Espaces Verts et de l’Environnement de la Ville de Paris. Avril 2013.

 

Décembre 2014

Commentaires

Portrait de olivier Marconnot

si vous voulez le faire vous meme à moindre frais vous trouverez des renseignements ici http://www.toiture-bio.com

Portrait de olivier Marconnot

si vous voulez le faire vous meme à moindre frais vous trouverez des renseignements ici http://www.toiture-bio.com

Portrait de micfasol

Un potager sur le toit :

J'ai réalisé un potager sur le toit de mon atelier quelques photos pour partager cette expérience http://monpotagerurbain.jimdo.com

Portrait de empreintecologie

Réaliser une toiture vegetalisée avec système de goutte à goutte :

Je réalise des végétalisations de toitures terrasses avec un système de goutte à goutte relié à un récupérateur d'eau de pluie.

Pour donner votre avis, commenter et poser vos questions, vous devez d'abord vous inscrire ou vous connecter sur le site.